Lycée Léon Gontran DAMAS

Récapitulatif des réunions suite au mouvement lycéen

Conseil de Vie Lycéenne LG-DAMAS
Remire Montjoly, le 20/10/17

Chers élèves, professeurs et agents de Damas,

En temps que représentants des élèves partenaires du mouvement des élèves du lycée mis en place le vendredi 6 octobre 2017, nous nous adressons à vous afin de vous apporter des réponses claires concernant nos demandes et les réponses reçues de l’administration.
Ce courrier a pour but de vous sensibiliser et de mettre en lumière certains points qui n’ont pas encore été éclaircis.

Comme vous le savez, le vendredi 6 octobre, l’administration a mis en place une réunion suite au mouvement qui se passait aux abords du lycée. Dans cette réunion étaient convoqués trois membres du CVL, trois membres à l’origine du mouvement, certains parents d’élèves, la Proviseur, la Proviseur-adjointe, le gestionnaire, les CPE et d’autres acteurs de l’établissement. Nos premières revendications y ont été présentées et l’administration nous a donné des réponses et certaines solutions à nos problèmes mais, trouvant les réponses assez vagues nous avons pris la décision de continuer notre manifestation le Lundi 9 octobre en installant un barrage au rond point Adélaïde afin de sensibiliser les passants et de réitérer notre détermination. Nous étions ravis de voir que nos revendications n’étaient pas vaines et que beaucoup d’entre vous se sont mobilisés avec nous et pour nous. Ce même jour, une délégation constituée de membres du CVL et d’un membre à l’origine de la manifestation sont allés de nouveau à la rencontre de l’établissement afin d’avoir une nouvelle réunion et d’exposer nos nouvelles doléances devant l’administration du lycée DAMAS mais cette fois-ci avec derrière nous les lycéens encore plus mobilisés.

Tous les points ci-contre ont à nouveau été abordés et voici les réponses qui nous ont été rendues (nous les avons triés en différents points) :

Les problèmes d’hygiène :

  • Concernant le manque de savons et de papiers dans nos toilettes, l’administration s’engage dès aujourd’hui à régler ce problème en y ajoutant les produits nécessaires mais, elle a tout de même mis en avant le manque de maturité de certains élèves qui sont à l’origine de ce problème.
  • Concernant l’usage quasiment impossible des toilettes au second niveau à cause de toilettes condamnés, de la tuyauterie rouillée ou encore des serrures usées, l’administration nous a expliqué que ces portes ont été condamnées à cause du comportement de certains élèves qui utilisaient ces toilettes à des buts non pédagogiques et ne pouvant assurer sa surveillance, ils ont pris la décision de les condamner mais suite à notre demande, elles seront rouvertes. De plus, sur ce niveau débuteront des travaux durant cette année et toute cette partie sera rénovée ainsi que les toilettes. Pour ces problèmes, l’administration a aussi proposé de sensibiliser les élèves afin de les responsabiliser sur l’hygiène qu’ils doivent avoir au lycée.
  • Concernant les problèmes liés à l’entretien des canalisations, des douches et de l’eau de couleur suspecte, l’administration travaille dessus avec les entreprises afin qu’elles viennent au lycée régler ces différents problèmes au plus vite.

Les problèmes liés aux manques dans le lycée :

  • Concernant les manques de matériels informatiques dans les salles des STI, l’administration a assuré qu’il y a normalement assez d’ordinateurs pour chaque élève et si ce n’est pas le cas c’est dû à une panne d’ordinateur. Elle a d’ailleurs proposé d’acheter un ordinateur de plus afin que l’élève dont l’ordinateur est H.S ait tout de même un outil de travail.
  • Concernant le manque de ventilateurs dans les salles, l’administration dit entendre nos doléances et souhaite connaître les salles exactes afin de pouvoir en faire la demande au près de la CTG.
  • Concernant les permanences bruyantes et leurs manques de place afin d’accueillir les élèves, l’administration a proposé une solution intéressante et faisant appel à la responsabilité de chacun. Elle propose pour les élèves dont les professeurs sont absents de ne pas se rendre en permanence mais à la vie scolaire afin de demander à ce qu’un surveillant ouvre la salle dans laquelle normalement vous devriez travailler, afin d’y rester et d’y travailler silencieusement avec comme seule surveillance votre conscience et votre responsabilité. L’administration propose une période d’essai avec toutes les terminales et au premier problème ce système prendra fin et des sanctions collectives seront prises. Il faut comprendre, que c’est une très grande avancée car c’est le moment de prouver que l’on peut avoir confiance aux élèves de ce lycée et si tout se passe bien, l’on pourrait élargir tout cela dans d’autres niveaux.
  • Concernant la salle d’étude inaccessible, ceci est dû nous le savons au manque de surveillants et elle pourrait aussi être ouverte si les élèves s’engageaient à être responsables et respectueux des règles en vigueur.
  • Concernant le manque de fontaines et leurs localisations, l’administration mène une étude afin de trouver l’endroit où l’on pourrait placer de nouvelles fontaines mais, les élèves devront y faire attention car les anciennes fontaines ont vite été détériorées. Une période d’essai sera aussi fixée et s’il une des fontaines est détériorée, il n’y aura plus possibilité de négocier et elles se retrouveront toutes au même point.
  • Concernant la roulotte et son manque de choix et de ses prix qui varient en fonction de la journée, l’administration nous a fait comprendre que normalement, la roulotte est hors règlement et qu’elle ne devrait pas se retrouver dans l’établissement selon la loi. Elle a donc proposé de faire appel aux élèves, durant un vote, afin de déterminer si cette roulotte correspond à nos besoins. Si ce n’est pas le cas, elle sera mise à l’extérieur de l’établissement dans des horaires correspondant aux entrées et sorties des élèves. D’un point de vue hygiénique, ce serait avantageux pour les élèves qui ne mangent pas à la cantine (étant ceux qui achètent le plus) car cela leur éviterait de rester toute la matinée un sandwich dans leur sac ; ils pourront consommer des sandwichs préparés sur place et non à l’avance. De plus, ayant le monopole dans le lycée, à l’extérieur la roulotte pourra être en compétition avec d’autres cars et forcément les élèves en seront bénéficiaires que ce soit dans la baisse des prix ou la qualité de ce qui sera vendu. Mais l’administration doit en faire la demande auprès de la mairie de Rémire Montjoly.
  • Concernant la qualité des repas servis à la cantine, ce problème persistant l’administration propose d’en parler avec notre prestataire la mairie de Rémire Montjoly mais également d’étudier la possibilité d’élargir la fourniture des repas à un autre prestataire. Ce processus ne peut pas s’effectuer tout de suite, il faut revoir le contrat et trouver une solution pour le quitter, ensuite, il faudra faire un appel d’offre ouverte à tous puis négocier les prix avec le nouveau prestataire et ensuite mettre en place son organisation. Quoi qu’il en soit, l’administration s’engage à ce que le problème de la cantine soit réglé au plus vite. Elle propose d’ailleurs de mettre en place une commission qui décidera des repas qui seront servis à la cantine.
  • Concernant la cafétéria, l’administration nous a expliqué que dans les travaux qui commenceront mi-décembre, la maison des lycéens y sera construite près des permanences et dans cette maison, il y aura plusieurs pièces dont une cafétéria mais ceci, devra être mis en place par la MDL.
  • Concernant le manque de surveillants, l’administration nous a expliqué que c’est dû à la loi Macron qui supprime les contrats aidés partout en France mais que depuis leurs suppressions, l’établissement cherche comment régler ce problème relevant du Rectorat.
  • Concernant les problématiques liés aux emplois du temps, l’administration a expliqué qu’elles étaient dû au retard de la livraison des bungalows qui devaient être construit avant la rentrée scolaire et cela a engendré les problèmes liés aux emplois du temps qui sont maintenant réglés. De plus, concernant la demande d’une heure de pause après le sport, ceci n’est pas possible car les heures d’EPS sont mises en place à partir des disponibilités des équipements partagés avec les autres établissements de Rémire Montjoly. De plus, ceci impacterai sur nos emplois du temps (afin de compenser l’heure perdue).

Deuxièmement, nos revendications s’adressant directement à la CTG :

  • Concernant les bungalows qui viennent d’être installés nous avons demandé que sur le chemin y donnant l’accès qu’il y ait une couverture en cas de pluie et de coups de soleil durant l’attente de nos professeurs et de même pour le parvis qui devrait déjà être couvert depuis des années, la CTG nous a garantit qu’une étude sera lancée afin de mettre en place ces différentes propositions.
  • Nous avons demandé des installations sérieuses aux abords du lycée. Pour 1150 élèves il n’y a qu’un abri ne pouvant contenir tous les élèves et les nouveaux bancs qui ont été mis en place ne sont pas couverts donc quand il pleut ou quand les coups de soleils sont trop forts, ils sont inutilisables. La CTG garanti que lorsque les travaux au lycée seront terminés, ils agrandiront les abris aux abords du lycée.
    La CTG nous a aussi expliqué que des travaux majeurs débuteront cette année dans l’établissement. Afin de vous tenir au courant, l’administration s’est engagée à vous faire une présentation de ces différents projets.

Concernant ces différents points, l’administration a proposé de faire une réunion mensuelle afin que les élèves puissent suivre les avancées de nos revendications.

Nous souhaitons également vous rappeler que le CVL est disponible à tout moment afin de parler des problèmes du lycée et de tacher de vous donner des réponses. De plus, devant la Vie Scolaire une boîte à idée est placée afin que vous puissiez vous exprimer sur les problèmes dans le lycée et proposer des projets. Le CVL s’engage à trouver de meilleurs moyens de communication afin de vous prévenir des avancées de l’établissement.

Dans ce long combat, nous souhaitons remercier tous ceux qui nous ont aidés et surtout les parents d’élèves qui nous ont vraiment soutenus.

Rappel de la composition du CVL élu :

Elus au CVL pour 1 an : 2017-2018

1- FAUSTIN Félix 1 ES1 (MOREAU David 1 S1)
2- GEORGES Hodène T L1 (BHAGOOA Maëra T L1)
3- MATTHEW Noémy T ES2 (JEAN-BAPTISTE Rowen 2 L)
4- PULCHERIE Mélissa TES2
5- RAPHAELI Stacy T ES2 (CHARLES Kerwin 1 STI2D2)

Elus au CVL pour 2 ans : 2017-2019

6- DA PAIXAO Jakeline 1 L2 (AZEVEDO NASCIMENTO Aline 1 L1)
7- RAUBER Logane 2 L (LETARD Elyas 2 L)
8- ROCHER Anaïs 1 L2 (LORDELOT Emmie 1 S2)
9- SURITUS Jean-Romy 2 G (OBRUN Mickaël 2G)
10- TOVAR-ARCOS Marie-Thérèse 1 L2 (BATISTA Nathaniéla 1L2)

Notre prochaine réunion avec la Direction est fixée au Mardi 07 Novembre 2017 à 10h. N’hésitez pas à nous faire part de vos questions dans la boite à idée.

Nous vous remercions pour votre attention et nous espérons que ce courrier a répondu à toutes vos questions.

LE VICE-PRESIDENT DU CVL
GEORGES HODENE TL1

Télécharger cet article : Enregistrer au format PDF

Les évènements à venir
L ÉQUIPE DE DIRECTION VOUS SOUHAITE UNE BONNE RENTRÉE SCOLAIRE

Mardi 11 aout 2018
- réunion syndicale à 11h

Vendredi 14 aout 2018
- Réunion TPE à 17h30 salle 405
- Réunion voyage pour Londres à 17h45 - salle polyvalente

pronote

Le portail du CDI
e-sidoc

Bienvenue au lycée Léon Gontran DAMAS

Horaires d’ouverture et d’accueil :
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi :

-de 6h45 à 17h30

Samedi :

-de 6h45 à 12h

Chemin Vidal
97 354 Rémire-Montjoly
Guyane française

Téléphone : 0594 25 12 00
Fax : 0594 31 52 53

ce.9730196a@ac-guyane.fr

> Le plan <

©2018 Académie de la Guyane - Tous droits réservés | Mentions légales